mardi 16 septembre 2014

Musée en week-end


Il est encore temps,
il y a encore quelques jours,
pour découvrir la très jolie exposition de la Fondation EDF.
Que la lumière soit!
 

 Quelques installations qui nous ont fait revivre nos si folles visites à Dynamo
ou bien reconnaître une oeuvre de Julio Le Parc...
Et puis des dizaines de lampes, de créations incroyables,
tel un inventaire qui n'en finit pas...


Les enfants se sont laissés surprendre par la diversité des objets présentés:
installations, lampes, écrans, films, extraits d'expériences.
Il y en a pour tous les goûts,
et on en revient bien plus malin!

 Et le gros plus,
la Fondation c'est gratuit...
aucune raison de s'en priver!



Musée en week-end


Avec la reprise de l'école,
le rythme effréné de la semaine,
les enfants ont besoin de bouger, de se dépenser physiquement...

Alors, on sort les trottinettes et on profite des musées du quartier.

Et voilà une belle visite au Pavillon de l'Arsenal que nous aimons tant.
Et un beau débat à engager avec les enfants:
Un monde Parfait.


Les installations des artistes,
Martine Feipel et Jean Bechameil
commencent par interpeler visuellement,
puis questionnent...

 Car il faut comprendre, saisir l'évolution, les anticiper.
Il a fallu répondre du tac au tac aux enfants,
leur demander d'observer, les laisser intervenir.
Riches débats et conversations en ont découlé.

C'est incroyable ce qu'ils ressentent,
leur foi, leur engagement sans aucun autre intérêt,
leur propre désintéressement au service du vivre ensemble.
On aurait fort à gagner de les laisser nous guider parfois.


 Que j'aime les laisser dans cet endroit.
Ils y naviguent tranquillement, tout est tellement serein là-bas, sans foule, sans bruit.
Et ces gardiens qui les aiment aussi...


Des ateliers sont mis en place pour les enfants: passionnants.
A faire absolument avec vos enfants, du moins les plus grands!

Et la rentrée...

 Comme un peu partout,
ici aussi la rentrée est arrivée...

Pour la première fois, le Magical Trio se trouve dans la même école,
et que c'est reposant!

Mais avant de passer la porte de l'école,
nous avions passé une douce journée de fin d'été au Jardin d'Acclimatation
avec des petites amies.
Le succès est toujours au rendez-vous!


Et pour que le Jardin reste un lieu de détente,
et pas seulement une foire aux manèges,
il faut prendre le temps de faire tout le tour,
d'aller au devant des animaux...

Les enfants passé le moment de folie en voyant tous les manèges
sont d'autant plus heureux de ce havre de paix...
les poules, les coqs, les oies qui se promènent dans le jardin,
les ânes, les lapins (en liberté), les chèvres
sont les plus réclamés!

Leur laisser le temps de se parler loin des bruits assourdissants des attractions.
Les laisser aussi prendre des risques ou au contraire refuser de faire des manèges trop rapides.
C'est les écouter, dans ce qu'ils sont et non pas dans ce qu'on pense...

 Et ce bonheur de partager ces émotions, ce temps un peu figé dans l'espace.
Savoir que demain les chemins se sépareront,
que des tables et des chaises remplaceront la liberté de l'été.
Les laisser profiter.


 Et comme tout fini par arriver,
penser à la rentrée...
Appréhender. Mais faire face.

CM1 - CP - Petite Section


Belle rentrée à tous vos enfants,
j'ai repris le chemin du blog,
il y a tant à vous montrer, à partager!

lundi 11 août 2014

Intermezzo: musée en vacances


Il fallait que nous voyons cette installation de Constance Guisset:
Trois Conversations
exposée au Palais de Tokyo.


Gros succès pour ces trois sofas au dessus desquels sont tendues des bandes colorées,
comme au mât d'un bateau, et qui nous invitent à nous allonger et à observer,
à nous reposer, à passer un peu de temps dans un surprenant cocon.


Musée en vacances


Depuis le temps que je voulais y aller!
Nous avons enfin pu explorer l'immense rétrospective de Lucio Fontana
au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris.

Une exposition très riche, de près de 200 oeuvres.
Un artiste qui a compté pour l'Art Moderne.
Une grande première à Paris.


Nous avons été un peu dérouté par la profusion des oeuvres et leur disparité.
De Fontana, nous ne connaissions que ses peintures trouées ou lacérées,
mais c'est plus que que ça que le MAM met sous projecteur.

Les panneaux sont clairs et concis et donnent de vraies clefs
pour entrer dans le travail parfois un peu ésotérique de l'artiste.
Toute sa période "concept spatial" par exemple est incroyablement riche!

Les enfants ont apprécié ce voyage dans un espace de temporalité marqué
mais rempli de poésie.

Leur préférence à tout trois est allée vers la dernière salle,
des oeuvres qui ressemblent plus à des petits décors de théâtres,
petites installations bi-chromatiques.


 Ce qui m'aura le plus parlé et marqué certainement,
c'est son installation: le labyrinthe.

Là, on voit toute l'influence que Fontana a pu avoir sur les artistes contemporains,
- Anish Kapoor en premier lieu -
sorte de filiation artistique et spirituelle.

 Encore quelques semaines pour ne pas manquer cette très belle exposition!