lundi 10 août 2015

Musée en vacances #8


 Je manque souvent de courage pour courir jusqu'à la Cité des Sciences.
Et pourtant à chaque fois que nous y allons,
je suis ravie de l'expérience et les enfants... en redemandent!

Alors cette année nous avons fait le serment:
plus de Cité des Sciences et de Palais de la Découverte.

Pour cela, il y a le pass famille.
Nous avons dorénavant chacun notre carte et à nous les visites!

 Cette fois-ci,
nous avons profité de la géode et d'une projection
- qui l'eut cru pour les littéraires que nous sommes -
passionnante sur les satellites.

Ensuite, comme nous n'avions pas trop de temps, nous avons un peu expérimenter les sons...
toujours un succès pour les enfants.
C'est ludique mais aussi intelligemment expliqué.

Nous avons fini par nous scinder en deux groupes:
les grands et les petits pour une heure de jeux et d'expérimentation dans la cité des enfants.

 On a déjà hâte d'être à la prochaine fois... qui devrait arriver bien vite d'ailleurs!
Il y a tant à découvrir, tant à faire!

Et c'est formidable d'avoir ainsi des musées de vulgarisation scientifique.
C'est un excellent moyen pour des parents peu sensibilisés de découvrir avec leurs enfants.
Et le vecteur du musée: toucher / participer / comprendre est parfaitement adapté à tous les âges.
Et que c'est bon de les sentir ainsi demandeurs,
de les voir expérimenter sans peur!

Musée en vacances #7


A la Gaité Lyrique,
on a un peu décortiqué le design!

Et c'est une très belle mise en situation que les Oracles du Design.
En mettant en scène un tas d'objets des années 1990 à nos jours
selon un parcours très précis,
l'exposition amène une réflexion et une critique évidente.

Ainsi on peut voir comment certains designers pensaient notre vie de demain,
on ne peut que voir les erreurs, les aberrations,
et cela met d'autant plus en valeur les designers de génie,
ceux qui ne créent pas pour philosopher mais qui sentent en eux le monde évoluer.

Les enfants ont aimé observer ces meubles, ces objets dont certains leur ont semblé
bien ludiques ou plus connus.


 Les 10 tableaux choisis par la commissaire d'exposition pour nous faire entrer dans le vif du sujet est très pertinent et c'est une fascinante photographie de notre société et de ces débats - aussi futiles soient-ils parfois.

Musée en vacances #‎6


 Au palais de la découverte,
il y a l'expo la plus fascinante de ces dernières années!

Un paysage en noir et blanc,
XYZT c'est un code mathématique qui décrit le mouvement d'un point dans l'espace.
Et voilà à quoi est invité le visiteur:
à vivre une expérience scientifique et poétique.

 Au gré de 10 installations,
les enfants et les adultes se prennent au jeu.
On déambule et on se laisse emporter par la contemplation.
Les jeux de lumières sont magiques.
Des casques vous invitent à aller plus loin,
à comprendre et entamer une réflexion.
Les plus jeunes flottent juste d'un point à l'autre les yeux ronds.

 A couper le souffle donc!
Attention, l'exposition peut vous sembler courte,
mais elle est intense!
Et il n'y a jamais de quoi s'ennuyer au Palais de la Découverte!!!

A faire et à refaire,
à surtout ne pas manquer!

lundi 20 juillet 2015

Intermezzo: Le Louvre à Paris Plages


Paris Plages est lancé pour une nouvelle saison!
Et cette année, grande nouvelle, 
le Louvre s'installe sur nos quais...

Il nous fallait tester et essayer le concept!
Le thème: le Nil... au bord de la Seine, c'est parfait!
Et avec des filles férues de mythologie égyptienne,
tout semblait si bien sonner!!!

Nous avons pu participer à deux ateliers.
On écoute, on découvre des techniques et on dessine.

Jolie petite expérience d'une vingtaine de minutes
qui est censée susciter chez les enfants l'envie d'aller au Louvre voir tout ça de visu!

Les médiateurs sont géniaux, patients et donnent des tas d'informations!
De grands sets de table sont à la disposition des enfants avec des crayons. 
On dessine, on parle, on échange... c'est très instructif!



L'été est beau à Paris!

Musée en vacances #‎5




Aujourd'hui, 
on s'était équipé pour partir à l'abordage du Palais de Tokyo,
et plus exactement de Acquaalta de Céleste Boursier-Mougenot.


 Et quelle expérience pour mon trio joli...
Découvrir et entrer de plein pied dans une oeuvre d'art.
Passé le côté très ludique de la barque
l'environnement obscur, les sons et les vidéos les ont fascinés.


Mais il y avait plus.


La rencontre avec un artiste incroyable: Patrick Neu.



 Un artiste qui crée avec l'éphémère. Qui utilise la cire comme le cristal. 
Qui mêle la nature, les reproductions anciennes...
Entre violence et poésie,
une vision très personnelle et souvent christique. 

Il nous fallait tout digérer!
Petite balade dans les sous-sols...
Bien moins adaptés aux enfants, on a vite fait volte face!


Mais quel voyage initiatique, 
inoubliable! 

Musée en vacances ‪#‎4


Un dimanche.
Un brunch improvisé à la maison avec de bons amis.
Pas de sieste, une sortie tardive sur les quais pour voir où en est Paris Plage.
Des enfants qui en lieu et place de la balade se demandent si on ne pourrait pas juste un peu aller 
quand même voir ce qu'il y a à la Maison Européenne de la Photographie... 

Qu'à cela ne tienne...
Je sais ce qui les motive (ils ont vu le programme et le Chat et ses photographes les interpelle)
mais moi, je brûle de découvrir Lartigue en couleur...


 Dans un musée presque désert - étonnant à la MEP - les enfants suivent les petites pattes de chat...
On descend dans les salles voûtées et on observe les images.

Attendrissants, étonnants, connus ou plus confidentiels les clichés sont disséminés un peu partout,
l'exposition est saupoudrée de quelques citations que les enfants ont eu plaisir à lire et comprendre.
Les chats semblent être de parfaits petits sujets: leur grâce, leur indolence, leur mépris.
  

Mais moi je venais pour Lartigue...
Pour redécouvrir, pour m'inonder de sa simplicité, de son cadre parfait, de sa lumière... de ses couleurs.
Nous avons déambulé tout en haut. Sauté de photo en photo en nous réjouissant...
Nous avons perdu en cours d'expo les deux derniers terrassés par la fatigue et la chaleur.

Les photos présentées, les petits (et trop rares) textes choisis sont parfaits.
Même le format des photos au début un peu rageant - on a trop l'habitude du grand - 
nous intime l'ordre de nous centrer sur l'essentiel, sur le message insufflé dans la photo. 


Une balade, et quelle extraordinaire balade, dans l'univers subjuguant de celui qui était un peintre. 
De la composition aux sujets, de la recherche des couleurs à la lumière toujours plus recherchée,
Lartigue nous est livré intime, personnel, merveilleux...

Avec mon aînée, plus courageuse et surtout curieuse,
nous avons rapidement traversé la salle réservée à Alice Springs.
Autre univers, j'ai aimé observer ma grande lisant les cartels et me demandant
"c'est qui Audrey Hepburn, elle est connue?"
ou un peu perdue devant les clichés de la punk génération... 


 Bref, encore un bon moment de découverte et de délectation...
Et en feuilletant leur programme, très envie un jour d'inscrire les enfants à un de leurs stages, 
ils ont l'air incroyables!

(trio d'enfants fasciné par une vidéo du duo des chats de Rossini qu'ils adorent mais n'avaient jamais vu chanter!)

PS: nous étions sortis pour une simple balade à trottinette, 
je n'avais donc que mon vieil iPhone avec moi, pardon pour la qualité des photos...

dimanche 19 juillet 2015

Intermezzo: Le temps des parcs


 Et comme tous les parents...

On profite de ces belles journées, 
de ce soleil offert,
pour écumer les parcs.
Les nouveaux, les habituels.
Et puis on pousse un peu plus loin que d'habitude, 
pour les surprendre, pour changer...

On soupire...
ces trop longues heures passées assis sans pouvoir vraiment lire.
Mais les regarder jouer, sauter, rire, courir, se dépasser...
ça n'a pas de prix, et c'est comme leur sourire: gratuit!